Le Livre, tome I, p. 223-247

Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 223.
Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 223 [247]. Source : Internet Archive.

pio » du bibliophile : nous ne saurions mieux terminer cette esquisse historique et anthologique de « l’Amour des livres et de la lecture ». « Encore bien peu de jours, et cette belle bibliothèque de MM. de Bure n’existera donc plus ! Ces livres, qu’ils avaient rassemblés avec amour, vont se partager entre mille mains étrangères, et sortir de ce petit cabinet où ils étaient gardés avec un soin si tendre ! D’autres bibliothèques s’en enrichiront pour être dispersées à leur tour ! Triste sort des choses humaines ! O mes chers livres ! Un jour viendra aussi où vous serez étalés sur une table de vente, où d’autres vous achèteront et vous posséderont, possesseurs moins dignes de vous peut-être que votre maître actuel ! Ils sont bien à moi pourtant, ces livres ; je les ai tous choisis un à un, rassemblés à

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires pour ce texte