Le Livre, tome II, p. 312-328

Albert Cim, Le Livre, t. II, p. 312.
Albert Cim, Le Livre, t. II, p. 312 [328]. Source : Internet Archive.

XIII. Du prêt des livres

Occupons-nous d’abord du prêt des livres dans les bibliothèques publiques.

Dans celles de ces bibliothèques où le prêt des livres au dehors est autorisé, les bibliothèques universitaires, par exemple, il est de règle de ne laisser sortir aucun des ouvrages qui sont fréquemment demandés pour être consultés sur place, et dont on ne possède que peu d’exemplaires, aucun ouvrage « de référence » surtout, aucun livre rare, précieux à un point de vue quelconque, au point de vue de la reliure notamment ; aucun volume non plus faisant partie, comme les périodiques, d’une collection.

« Sont exceptés du prêt (au dehors) : 1º les livres demandés fréquemment ; 2º les périodiques ; 3º les dictionnaires ; 4º les ouvrages de prix ; 5º les gravures, cartes et plans ; 6º les ouvrages brochés[312.1]. »

[II.328.312]
  1.  Instruction générale relative aux bibliothèques populaires, ap. Ulysse Robert, Recueil des lois concernant les bibliothèques publiques, p. 131. Voir aussi Gabriel Richou, Traité de l’administration des bibliothèques publiques, pp. 174-175.  ↩

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet