Le Livre, tome III, p. 108-122

Albert Cim, Le Livre, t. III, p. 108.
Albert Cim, Le Livre, t. III, p. 108 [122]. Source : Internet Archive.

très différentes, et que certains in-octavo deviennent plus grands qu’un in-folio du xvie siècle. L’indication actuelle a donc perdu son ancienne signification, car elle ne répond pas toujours à l’indication de la hauteur du livre ; elle doit être abandonnée pour les désignations suivantes, répondant aux dimensions réelles :

« 1º Grand format (comprenant tous les volumes dépassant 35 centimètres) ;

« 2º Moyen format (comprenant les volumes hauts de 25 à 35 centimètres) ;

« 3º Petit format (comprenant les volumes au-dessous de 25 centi­mètres)[108.1] ».

M. Léopold Delisle, dans ses Instructions pour la mise et le maintien en ordre des livres d’une bibliothè­que[108.2], conseille quatre formats : 1º les atlas ; 2º les in-folio ; 3º les in-quarto ; 4º les in-octavo et formats inférieurs. « Peuvent être attribués à la série des atlas les volumes dont la taille dépasse 52 centimètres ; — à la série des in-folio, ceux dont la taille est comprise entre 31 et 52 centimètres ; — à celle des in-quarto, ceux dont la taille est comprise entre 25 et 31 centimètres ; — et à la dernière série, les volumes dont la hauteur ne dépasse pas 25 centimètres ».

[III.122.108]
  1.  Instruction générale relative au service des bibliothèques universitaires, ap. Albert Maire, op. cit., p. 433.  ↩
  2.  Léopold Delisle, Instructions élémentaires et techniques pour la mise et le maintien en ordre des livres d’une bibliothèque, p. 13.  ↩

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet