Mot-clé - Charles IX

Fil des billets - Fil des commentaires

Le Livre, tome I, p. 108-132

Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 108.
Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 108 [132]. Source : Internet Archive.

toutes leurs publications « ès mains de nostre amé et féal conseiller… ayant la charge de nostre dicte librairie… le tout à peine de confis­cation[108.1] ».

Henri II (1519-1559), « quoique bien instruit en sa jeunesse, fut tellement diverti par les guerres qu’il continua avec Charles-Quint, qu’il n’eut guères moyen de caresser ou favoriser les Muses[108.2] », et s’occupa peu de sa bibliothèque.

François II (1544-1560) régna un an à peine, et n’eut guère de temps non plus à consacrer à ses livres.

A l’avènement de Charles IX (1550-1574), protecteur de Ronsard et poète lui-même, on pouvait espérer une ère favorable aux lettres ; mais les luttes religieuses en décidèrent autrement. La Bibliothèque du Roi n’acquit, sous ce règne, aucune collection nouvelle ; un important changement s’y produisit cependant : c’est sous le règne de Charles IX qu’elle quitta Fontainebleau et fut réintégrée à Paris.

Telles sont, résumées en quelques mots, les origines et les premières phases de notre Bibliothèque nationale[108.3].

[I.132.108]
  1.  Cf. Alfred Franklin, op. cit., t. II, p. 136.  ↩
  2.  Gabriel Naudé, Additions à l’histoire du roy Louis XI, p. 167, ap. Alfred Franklin, op. cit., p. 140, note 2.  ↩
  3.  Tous ces détails sont extraits, le plus souvent textuellement, du grand et excellent ouvrage de M. Alfred Franklin, les Anciennes Bibliothèques de Paris, t. II, pp. 131-145. (Paris, Imprimerie nationale, 1870.)  ↩