Mot-clé - Du Lorens

Fil des billets - Fil des commentaires

Le Livre, tome I, p. 216-240

Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 216.
Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 216 [240]. Source : Internet Archive.
Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 217.
Pour suite de note : Albert Cim, Le Livre, t. I, p. 217 [241]. Source : Internet Archive.

lire, c’est-à-dire à se perfectionner lui-même, à puiser dans ce merveilleux océan, formé de la fusion de tant de génies divers, les éléments de sa propre vie, de sa dignité, de son bonheur[216.1] ! » « … Ce mot de bibliophilie n’est pas de création récente. Nous l’avons trouvé inscrit pour la première fois sur le titre d’un intéressant petit livre, première œuvre bibliographique du savant et judicieux Salden (sous le pseudonyme de Christianus Liberius Germanus) : Bibliophilia, sive de scribendis, legendis et æstimandis exercitatio parænetica (Utrecht, 1681, in-16). Qu’on veuille bien accorder quelque attention à l’énoncé de ce titre, car il renferme la véritable et complète explication de ce qu’on entendait alors et de ce qu’on doit réellement entendre par ce mot de bibliophilie. La bibliophilie vraie, en effet, ne sépare pas l’œuvre du livre[216.2]. » « … Le vrai bibliophile ne cherche, par le livre, qu’un moyen plus direct et plus rapide — non pour lui seulement, mais pour les autres encore — de perfectionnement intellectuel et moral[216.3]. » « … Il faut donc que la connais-

[I.240.216]
  1.  Op. cit., pp. 3-4.  ↩
  2.  Op. cit., pp. 403-404.  ↩
  3.  Op. cit., p. 277. Dans le même ouvrage (p. 147), M. Mouravit dit encore : « O vous, qui ambitionnez ce titre chatouilleux de bibliophile, ou qui, plus modeste, osez simplement vous dire ami des livres, ne soyez jamais de ceux qui ont l’outrecuidance ou l’ingénuité de croire que, pour mériter ces noms,
    •  II suffit d’alléguer avoir beaucoup de livres*. »

     Cf. aussi la remarque enregistrée par Sainte-Beuve, (Causeries du lundi, t. XV, p. 375) : « La bibliographie… cette science des livres dont on a dit « qu’elle dispense trop « souvent de les lire ».