Mot-clé - Marc-Aurèle

Fil des billets - Fil des commentaires

Le Livre, tome II, p. 095-111

Albert Cim, Le Livre, t. II, p. 095.
Albert Cim, Le Livre, t. II, p. 095 [111]. Source : Internet Archive.

Et ces conseils de Marc-Aurèle (121-180), qui s’adressent si bien à tous les amis des livres et de la lecture : « Cesse d’errer çà et là, car tu n’auras pas le temps de relire tes mémoires, ni les hauts faits des anciens Romains et des Grecs, ni les recueils que tu avais mis à part pour ta vieillesse…. Il faut moins t’occuper l’esprit des choses qui te manquent que de celles que tu as actuellement ; choisir même, parmi les choses que tu as, celles qui sont les plus propres à te rendre heureux ; te rappeler leur beauté, et combien tu aurais lieu de les regretter, si tu ne les avais pas[095.1]. »

[II.11.095]
  1.  Marc-Aurèle, Pensées, trad. M. de Joly, chap. xxvii et xxxi, pp. 327 et 353, dans le volume Moralistes anciens. (Paris, Lefèvre, 1840 ; in-8.)  ↩